Aignan
Lieux à visiter à Aignan et aux alentours
 4 fiches au total
Lieux à visiter
1 seule page au total
Eglise Saint Saturnin

Descriptif extérieur de l'Eglise Saint Saturnin

Le portail Sud aménagé au XII° siècle avec de haut en bas, sa corniche à damier supporté par des corbelets historiés et ses métopes. Puis une archivolte en damier dominant trois arcs concentriques. Sur le chapiteau de gauche, 4 oiseaux fabuleux et sur celui de droite, des feuilles au sommet en volute; on retrouve là, une parenté avec des oeuvres aragonaises ou navarraises.

La tour et sa lanterne haute de 35 mètres dominée par une coupole à 8 pans, aujourd'hui en tuile, autrefois en fer blanc, possède 2 cloches installées en 1825.

Les contreforts: il y en a 3 à la façade Ouest, dont un énorme du XIII° - XIV° siècle contre le clocher. Côté Nord, il y en a 2 pour renforcer le mur septentrional. Un autre à l'Est faisait partie de mur d'enceinte de la ville qui comportait une porte de ville.

Les gargouilles : une au sommet de la grande abside, deux au mur Sud ( marquant le sommet de l'Eglise romane primitive ) et trois côté Nord.

Lignes Lombardes : (bandes de faible saillie verticale ) il y en a une à la naissance de l'abside côté Nord et trois autour de l'absidiole Sud.

La Sacristie Nord construite au XIX° siècle.

Le baptistère et un débarras entre les deux contreforts de la façade Ouest.

La chapelle Saint Joseph entre les deux contreforts du Nord

 

Descriptif intérieur de l'Eglise Saint Saturnin

Le choeur et l'avant choeur avec leur arc triomphal gothique, comporte deux fenêtres à arc surbaissé. Au fond du chevet, neuf arcades romanes avec chapiteaux ornés de feuilles sauf les deux premiers au Sud. L'un représente la résurrection de Lazare avec le Christ bénissant, tenant une femme de sa main gauche et encadré par St Pierre, deux autres apôtres portant un livre et deux personnages dont l'un semble blotti dans une nacelle au-dessus d'un chien, l'autre représente David dans la fosse aux lions.
On retrouve l'influence espagnole de l'atelier de Jaca. Dans une niche en hauteur, la statue de St Saturnin. Au dessus de la porte de la sacristie : le Père éternel en bois sculpté.

La grande nef de 18.75 m sur 8.20 m et de 13 m de hauteur comporte une voûte en liteaux et plâtre. Les piliers sont d'origine romane et une corniche en damier en fait le tour. Au fond, après une arcade gothique : les fonts baptistaux avec la statue de Jean-Baptiste et au-dessus de l'arcade, un tableau : le Christ en croix ( copie de Champaigne ).
Dans la nef de bas en haut, statues de St Roch, Ste Germaine de Pibrac, Curé d'Ars, Sacré coeur, Thérèse de Lisieux, Jeanne d'arc, st Antoine de Padoue.

L'abside méridionale : avec un arc gothique du XIII° - XIX° siècle et un arc roman retouché, comporte une corniche à damier, deux fenêtres romanes primitives et un autel en bois du XVIII° siècle

Le bas côté méridional : de 4.40 m de large, comporte quatre travées sous voûte en croisée d'ogive, trois fenêtres ogivales et au fond une arcade gothique avec au-dessus un tableau représentant le baiser de Juda du XIX° siècle.

La Tour de Termes d'Armagnac

Du château de Termes, il ne reste que le donjon et la façade nord.
Il abrite maintenant le musée du Panache Gascon.

Le château date approximativement de la fin du XIII° siècle ou du début du XIV° siècle.
Le donjon mesure 36 mètres de haut.

www.tourdetermes@wanadoo.fr
Envoyer un mail
L’église de Fromentas

Eglise du XVème siècle, située à 3,2 km au sud-est du centre du village d'Aignan.
Eglise dédiée à Saint-Jacques et est considérée comme représentant l'architecture gothique en Gascogne. Avec ses deux nefs égales, partagées en leur milieu dans le sens de la longueur par un portique de piliers et la voûte en palmier, elle mérite le surnom de "Jacobin de Gascogne". L'Eglise des Jacobins de Toulouse est effectivement le monument le plus remarquable de ce genre. Le clocher actuel, bâti en dehors, contre le mur occidental est postérieur à l'édifice (deux cloches). A l'extérieur, de robustes contreforts buttent sur les murs et la poussée de la voûte. L'Eglise contient un intéressant mobilier : une crucifixion attribuée à Smets, une statue de Saint-Jacques avec bâton de pélerin, un autel et un tabernacle.

L’église de Lartigue

Eglise Saint-André de Lartigue

CCTA
Mairie - Place du Colonel Parisot - Tél : 05 62 09 24 11    Fax : 05 62 09 22 46    E-mail : aignan@wanadoo.fr